Séminaire Urbanisme et patrimoine (Nantes) – Paysage et image urbaine, Strasbourg aux prémices du XXe siècle

Sophie Eberhardt, enseignante-chercheuse au sein du laboratoire ESPI2R, participe au séminaire Urbanisme et patrimoine. Débats, transferts et expériences en France et en Europe dans le premier XXe siècle, qui se déroule à Nantes les 18 et 19 novembre. Cette rencontre s’intègre au projet UP-DATE et est organisée par Laurence Bassieres (ENSA Paris La Villette), Gilles Bienvenu (laboratoire Ambiances architectures urbanités, centre de recherche nantais Architectures urbanités Nantes), Angelo Bertoni (ENSA Strasbourg), Marie-Paule Halgand (ENSA Nantes) et Thomas Renard (université de Nantes), avec le soutien de l’appel à projets Amorçage de la Maison des sciences de l’homme (MSH) Ange-Guépin.

« Le séminaire interroge la circulation des idées, entre la fin du XIXe et le début du premier XXe siècle, relevant de ce qui a pu être qualifié d’Art public, Esthétique des villes, Art urbain, Civic art, Stadtbaukunst, Arte di costruire la città… La dimension de “l’art urbain” sera envisagée dans les pratiques et théories de figures emblématiques du premier urbanisme en Europe, puis les modalités et les vecteurs (outils et acteurs) de la circulation de leurs idées vers la France » (programme de l’événement).

La journée du 18 novembre, au cours de laquelle Sophie Eberhardt intervient, est consacrée à la circulation des modèles d’urbanisme en France et en Europe. Elle présentera : « Paysage et image urbaine, Strasbourg aux prémices du XXe siècle », avec un focus particulier sur la Neustadt. Cette extension de la ville, réalisée par l’Empire allemand à la fin du XIXe siècle, reflète la modernisation en cours de Strasbourg tout en marquant une volonté de maintenir une certaine tradition régionale.

La Neustadt à Strasbourg. © Sophie Eberhardt.

Ce travail se situe dans la continuité de ses recherches doctorales, sa thèse s’intitulant Entre France et Allemagne, de la ville ancienne à la Neustadt de Strasbourg : la construction du regard patrimonial, réalisée dans le cadre d’une convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE) auprès de la Ville et Eurométropole de Strasbourg. Sophie a ainsi contribué à l’inscription de la Grande-Île, située à la Neustadt, au patrimoine mondial de l’Unesco.

En savoir plus


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search