ENSA Nancy – La condition internationale des architectes

Laura Brown ouvre le colloque Métier, profession ou filière, entre permanence et instabilité des formes de la pratique architecturale : comment penser les liens entre les acteurs d’un champ de l’architecture en recomposition ?, qui se tient à l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy les 24 et 25 novembre, avec une conférence intitulée « La condition internationale des architectes ». Cette rencontre pluridisciplinaire est organisée par le laboratoire d’histoire d’architecture contemporaine (LHAC, ENSA Nancy), le laboratoire Architecture, morphologie/morphogénèse urbaine et projet (AMUP, ENSA Strasbourg et INSA département Architecture Strasbourg) et le laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S, université de Lorraine) dans le cadre du projet Profession ? Architectes.

Ce colloque constitue le deuxième temps du projet Profession ? Architectes ; le premier était un cycle de conférences qui s’est déroulé de janvier à mars 2021 et le troisième sera matérialisé par une publication au sein des Cahiers du LHAC.

Cette rencontre, que l’on peut suivre également en distanciel, « vise à interroger dans une perspective interdisciplinaire les pratiques des architectes à travers leurs relations interprofessionnelles, pédagogiques et “intraprofessionnelles”. Il s’agit d’enrichir le dialogue entre les différents acteurs engagés dans le milieu de l’architecture : praticien.e.s, théoricien.e.s, enseignant.e.s et chercheur. euse.s notamment afin de questionner la pluralité et la diversité du champ » (programme de l’événement).

Huit sessions sont organisées :

  • Instruire, enseigner, former, transmettre : des premiers « patrons » aux enseignants.es (en deux parties) ;
  • Recherche(s) et profession, des traités d’architecture au doctorat (en deux parties) ;
  • Ce qui fait (la) profession, de la construction d’une corporation à la naissance d’une filière (en deux parties) ;
  • Des métiers connexes au champ de l’architecture, entre positions, collaborations et controverses (en deux parties).

Laura Brown intervient lors de la conférence d’ouverture de ce colloque, sur « la condition internationale des architectes », thème sur lequel elle a travaillé pour sa thèse de doctorat en sociologie à l’université de Bordeaux, en cours de publication aux Presses universitaires de Rennes.

Dans la continuité de ses recherches doctorales, Laura Brown a d’ailleurs coordonné, avec Olivier Chadoin, le dossier « Penser l’architecture en sociologie » paru dernièrement au sein de la revue SociologieS. Un Zoom recherche, publié dans les Cahiers ESPI2R, est également consacré à son travail doctoral. Impliquée, avec d’autres enseignants-chercheurs du laboratoire ESPI2R, dans l’étude des mutations des professions immobilières, elle constitue depuis quelques années déjà une série de portraits de professionnels, consultable sur le blog d’ArchiBat RH, société spécialisée dans le recrutement en architecture, design, ingénierie et immobilier.

En savoir plus

Présentation de la conférence d’ouverture de Laura Brown

Le programme du colloque

Inscriptions (présentiel et distanciel)

Thèse de Laura Brown


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search