Revue SociologieS – Penser l’architecture en sociologie

Laura Brown, enseignante-chercheuse au sein du Groupe ESPI, a coordonné avec Olivier Chadoin (professeur de sociologie, HDR, directeur du laboratoire PAVE) un dossier paru au sein de la revue SociologieS : « Penser l’architecture en sociologie ». Elle y a écrit également un article, en lien avec le sujet de sa thèse, sur l’internationalisation des architectes.

SociologieS est la revue de l’Association internationale des sociologues de langue française. Elle propose notamment une rubrique « Dossiers », dans laquelle s’intègre « Penser l’architecture en sociologie ». Ce dossier, coordonné par Laura Brown et Olivier Chadoin à la suite d’un appel à contribution en mai 2019, réunit huit contributions d’auteurs francophones (Belgique, Canada, France) :

Avec ce Dossier, il s’agit de lier cette connaissance à l’analyse de la structuration du « petit monde » des sociologues qui travaillent sur l’architecture et sans doute à la construction d’une « sociologie de l’architecture ». C’est-à-dire un domaine bâti sur l’histoire d’une rencontre entre architectes et sociologues, qui reste poreux et au carrefour entre une sociologie de l’art, de la ville et de l’habitat, ou encore une sociologie des métiers et des professions.

Olivier Chadoin et Laura Brown, Penser l’architecture en sociologie. Introduction du dossier.

Dans son article « L’internationalisation des architectes : nouvelle lecture sociologique du groupe professionnel », Laura Brown expose une partie de son travail de doctorat. À partir d’un questionnaire et d’entretiens semi-directifs auprès de 70 acteurs de l’architecture (étudiants, diplômés, institutions, associations) portant sur leurs « trajectoires individuelles et les pratiques professionnelles » (§ 5), complétée par des données statistiques, elle analyse d’abord les parcours d’études internationaux des étudiants des ENSA, particulièrement tournés vers l’étranger. On citera notamment, à cet égard, la participation à des workshops hors de l’Hexagone, l’année de mobilité, le stage à l’international. Ainsi les représentations collectives de l’international de ces élèves « comme voie de développement professionnelle » (§ 12) sont-elles positives malgré le fait que, à l’heure actuelle, la perspective d’œuvrer à l’étranger semble être réservée à une élite.

Par ailleurs, Laura Brown distingue quatre profils de diplômés internationalisés en fonction à la fois des pratiques professionnelles et de la formation reçue : les franco-centrés (22 %), les réceptifs (50 %), les empiristes (4 %) et les internationaux (24 %). Elle décrit ensuite les évolutions récentes en termes de diversification des pratiques professionnelles liées à l’ouverture à l’étranger des carrières des architectes. Elle souligne ainsi que « le principal mode d’exercice à l’étranger est le partenariat » (§ 37), tandis que des « agents d’export » s’immiscent dans la relation maîtres d’ouvrage/architectes pour aider ces derniers à répondre à des appels à projets. Certains professionnels choisissent de travailler dans la recherche, l’enseignement, le conseil ou l’expertise à l’étranger, voire de s’engager au sein d’organismes à vocation humanitaire.

Laura Brown conclut par le fait qu’il est nécessaire « d’analyser ces “moments d’internationalisation” comme un ensemble multidimensionnel, capable d’expliquer les mécanismes de passage entre la formation reçue en France et les pratiques exercées dans d’autres pays » (§ 47).

Photographie de couverture : © Tima Miroshnichenko provenant de Pexels.



Citer ce billet
Laboratoire ESPI2R (2021, 3 novembre). Revue SociologieS – Penser l’architecture en sociologie. Le blog ESPI2R. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oj0w

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search