Pôles de compétitivité et innovation sociale : une analyse originale de la durabilité territoriale

Raphaële Peres, responsable du département Gestion du laboratoire ESPI2R, publie un article dans la revue Gestion & Management public : « Le territoire comme soutien à l’innovation dans les pôles de compétitivité : vers une attractivité territoriale durable ».

Dans ce travail de recherche, Raphaële Peres étudie le lien entre territoire et innovation dans une perspective d’attractivité territoriale durable pour les pôles de compétitivité en tant que réseaux territorialisés d’organisations. Les pôles de compétitivité, ancrés sur leur territoire, ont été créés afin de favoriser l’innovation technologique dans un objectif de dynamisme économique classique et d’augmentation de la compétitivité. Mais qu’en est-il de la perspective locale de ces réseaux ? Ceux-ci ne permettent-ils pas également de favoriser d’autres formes d’innovation (et notamment sociale) et de soutenir la durabilité territoriale ? Pour ce faire, les acteurs impliqués dans ces réseaux et les projets développés par les pôles prennent une place capitale. Plus spécifiquement, c’est la proximité dite organisée qui constitue un levier de développement économique territorial et durable.

Raphaële Peres s’appuie sur une méthodologie qualitative pour comprendre et expliquer comment le territoire permet aux pôles de compétitivité de s’inscrire dans une perspective durable tant du point de vue du développement économique local que de l’innovation engendrée. Pour cela, les données recueillies proviennent de la documentation et de 31 entretiens semi-directifs menés auprès « des administratifs des pôles, des membres de la gouvernance (conseil d’administration) et des entrepreneurs membres » (p. 15). Ces derniers sont issus de deux pôles de compétitivité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La région Sud est à l’origine des opérations d’intérêt régional (OIR) construites avec les pôles de compétitivité ; elles sont centrées sur les filières dites d’excellence. Parmi les 12 OIR, on compte la « naturalité », les « technologies clés », la « logistique et [les] mobilités durables », les « énergies de demain » ou encore la « smart city ».

Dans cet objectif de développement économique durable, les pôles de compétitivité pilotent des projets structurants, de grande envergure aux forts impacts locaux et sociaux et moteurs d’innovation sociale et d’amélioration de la qualité de vie. Nous pouvons par exemple citer le projet Flexgrid, qui permet de faire des économies d’énergie tout en proposant une réhabilitation de quartiers, ou encore le projet Ambucom lié au matériel d’urgence (« ambulance connectée », p. 19), qui propose des améliorations d’ordre social tout en prenant en compte les spécificités territoriales.

Cependant, Raphaële Peres fait remarquer que les acteurs des pôles n’ont pas conscience des gains sociaux, territoriaux et durables engendrés par leurs projets. L’auteure préconise alors la nécessité de bâtir une « vision commune, qui offre un sens à l’organisation et représente sont idéal d’avenir » (p. 19), basée à la fois sur le territoire et les usagers. La proximité organisée, évoquée ci-dessus, est dès lors à mobiliser davantage pour renforcer le sentiment de la co-construction des projets et favoriser la prise de conscience de leurs externalités positives sociales et durables.

Au-delà du sujet abordé, l’article rédigé par Raphaële Peres revêt une grande qualité pédagogique quant au processus même de la recherche scientifique ; on ne pourrait que le conseiller à tout étudiant ou novice en la matière. Il offre un déroulé clair, explicite, de la démarche de recherche et des concepts mobilisés pour cette étude.

Référence

Peres, R. (2021). Le territoire comme soutien à l’innovation dans les pôles de compétitivité : vers une attraction territoriale durable. Gestion & Management public, 8(4), 9-23.

Photographie de couverture : Vue sur Aix-en-Provence. © Canva.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search