Innovation collective et living labs immobiliers : une institutionnalisation de la participation citoyenne ?

Benjamin Fragny et Cathy Zadra-Veil sont les auteurs du deuxième chapitre, “Collective innovation and living labs of real estate: an institutionalization of citizen participation ?” de l’ouvrage New perspectives in the co-production of public policies, public services and common goods, sous la direction de Philippe Bance, Marie J. Bouchard et Dorothea Greiling. Cette publication s’inscrit dans les CIRIEC Studies Series (n° 3), sous l’égide du Centre international de recherches et d’information sur l’économie publique, sociale et coopérative.

Benjamin Fragny et Cathy Zadra-Veil s’interrogent sur la notion de « communs », en particulier les communs de la connaissance, appliquée aux lieux de l’immobilier, en l’occurrence les living labs. Ce champ de la recherche a récemment repris corps grâce, notamment, à la publicité des travaux d’Elinor Ostrom, prix Nobel d’économie en 2009. La sortie, en décembre dernier, de l’ouvrage d’Édouard Jourdain Les communs dans la collection Que sais-je ? (Presses universitaires de France) entérine l’importance de cette notion dans le débat public, tandis que la crise sanitaire amène à réfléchir sur les médicaments et vaccins en tant que biens communs.

Dans cette contribution, il est question de la gouvernance des living labs et du degré d’implication des citoyens (via la grille d’Arnstein, 1969), par rapport aux autres acteurs intégrés dans la collaboration et en fonction de la durabilité du living lab. L’analyse se base sur l’étude de living labs urbains immobiliers situés dans trois villes du Sud de la France, Bordeaux (Bordeaux Euratlantique Living Lab), Lyon (Tuba) et Marseille (Euroméditerranée Metropolitan Urban Lab), et lauréats de l’appels à projets Démonstrateurs industriels de la ville durable (DIVD).

« Intermédiaires de l’innovation » collective où se tiennent des « activités de co-création » qui engendrent de la valeur sociale, les living labs ne permettent pas tous un même degré d’inclusivité des acteurs, des utilisateurs, dans chaque phase du projet. L’institutionnalisation de leur participation dépend du niveau de celle des living labs eux-mêmes. En effet, elle nécessite une certaine connaissance et expérience des citoyens, acquise notamment grâce à la confiance qui s’installe dans les livings labs ancrés dans leur territoire d’intégration. L’établissement des règles (opérationnelles, « de choix collectif », constitutionnelles) ne sont pas systématiquement soumises à l’approbation de l’ensemble des acteurs, ce qui questionne le caractère démocratique de ces lieux. À partir des travaux de Pisano et Verganti (2008), Benjamin Fragny et Cathy Zadra-Veil croisent les modes de gouvernance (verticale/horizontale) avec la participation (ouverte/fermée) pour analyser le mode de collaboration à l’œuvre dans les trois livings labs immobiliers étudiés.

Les auteurs soulignent – et regrettent – la quasi-absence d’évaluation de la méthodologie de co-création dans les living labs, de manière générale, pourtant essentielle à une meilleure participation citoyenne. C’est aussi grâce à une plus grande implication de l’ensemble des acteurs, à toutes les étapes, que le processus itératif de l’innovation pourra se réaliser.

Cette publication s’inscrit dans une approche exploratoire, étant donné le caractère récent des études sur les living labs et le temps long de l’analyse de tels projets. Vous pouvez également lire dans les Cahiers ESPI2R la synthèse de leur contribution à l’ouvrage collectif (avec Ingrid Fasshauer), L’exemplarité dans l’économie sociale et solidaire. Initiatives inspirantes et modèles novateurs, « Les living labs à la recherche de l’exemplarité démocratique ».

Photographie de couverture : © Cathy Zadra-Veil.



Citer ce billet
Laboratoire ESPI2R (2022, 11 février). Innovation collective et living labs immobiliers : une institutionnalisation de la participation citoyenne ? Le blog ESPI2R. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oj1f

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search